Les Bénévoles

Bénévoles         

Le bénévolat est une activité non rétribuée et librement choisie qui s’exerce en général au sein d’une institution sans but lucratif.

C’est un engagement citoyen qui s’exprime sous différentes formes à l’Albatros :

  •  Le bénévole peut initier et être animateur d’une activité appelée Club
  •  Il peut participer en accompagnant les salariés dans leur activité
  •  Il peut être élu au Conseil d’Administration par les adhérents lors de l’Assemblée Générale annuelle

Des adhérents du Centre Social et Culturel ont ainsi choisi d’offrir leur temps et leurs compétences à tous ceux qui, par loisir ou par besoin ont poussé la porte de l’Albatros ou s’apprêtent à le faire. Qui sont ces personnes qui ne demandent ni rétribution, ni récompense ? Pour quelles raisons choisissent-elles cet engagement désintéressé ?

Ils sont Madame et Monsieur tout le monde. Certains sont retraités, anciens salariés ou indépendants des secteurs de l’industrie, du commerce, de l’artisanat, du secteur public, d’autres sont femmes au foyer, d’autres recherchent un emploi. Tous ont une bonne raison de proposer leur savoir-faire ou simplement leur bonne humeur en partage.

Que ce soit le besoin de développer leur cercle de relations ou celui de prolonger d’une autre manière leur vie professionnelle,  ils ont tous en commun le désir d’être utile; et si la reconnaissance du public est une satisfaction, les moments partagés ont un parfum particulier qui justifie leur persévérance.

Parmi les activités de l’Albatros, certaines reposent sur l’initiative d’adhérents passionnés. Quelques-uns aiment partager leur goût pour les jeux de société et les enseignent aux autres, (cartes, échecs, scrabble…..) C’est le « club cartes à jouer » avec Yvette et André. D’autres se réunissent régulièrement pour répéter dans le club « mardi autour du chant » qu’anime Maria-Pia.

Le « club féminin », groupe le plus nombreux de l’association, animé par Odile organise des activités au sein du centre mais aussi des excursions et autres déplacements touristiques ou culturels.

Les clubs « peindre et dessiner » Jean Daniel, « philatélie » Francis, « plaisir de créer » Michèle et Raymonde, « sucré-salé » Richard, « travaux d’aiguilles » Eva, « généalogie » Francis, « points comptés » Edwige et Gilberte, « multimédia » Richard, sont tous animés par des personnes disponibles et heureuses de partager leurs compétences et leur passion.

Un groupe de bénévoles participe activement à l’organisation des thés dansants, Alice, Amandine, André, Colette, Frédéric, Gürgen, Jeanine, Magali, Mitri, Nadine, Patricia, Pauline, Serge, Suzy .

N’oublions pas ceux et celles qui, discrètement, jouent un rôle particulièrement utile dans l’apprentissage du français à destination de ceux, nouvellement arrivés ou soucieux de se perfectionner qui trouvent dans le Centre un moyen d’accéder à ce qui constitue la première marche d’une intégration dans la société comme dans le monde du travail. C’est l’« AFA » (Apprendre le Français à l’Albatros) ou « club apprentissage du français » avec Astrid, Béatrice, Geneviève, Jean-Daniel, Johanna, Karin, Marie-Rose, Maryse, Sofia, Sonia, Véronique.

Il y a aussi René, « l’écrivain public » qui offre ses services à ceux et celles que l’écriture inquiète ou qui n’y ont pas accès.

D’autres encore sont engagés au sein du Conseil d’Administration du centre et son émanation, le Bureau.

Qui sont ces bénévoles ? Quels sont leurs ressorts ?

Prenons un exemple et demandons à Eva, pourquoi elle a choisi de proposer des  » travaux d’aiguilles  » :

« Je désirais participer à la vie d’une association à proximité de chez moi pour me distraire, développer un cercle de connaissances, échanger. A la suite d’un entretien avec Aline, la Référente famille, le projet qui existait mais était en sommeil a pu renaître.

La passion de ma grand-mère pour la broderie et le tricot m’a incitée à m’y intéresser et à me perfectionner tout au long de ma vie. L’occasion était bonne de transmettre mon savoir-faire.

Je reçois une moyenne de huit à douze femmes d’origines très variées aux connaissances plus ou moins étendues dans ce domaine. Chacune apporte son projet et nous travaillons ensemble à améliorer la technicité ou la qualité de l’ouvrage. Cela peut être du tricot ou de la couture, de la broderie. L’ambiance est excellente et ces femmes généralement étrangères qui participent aux cours du « F.L.E. » pour la plupart, profitent de nos conversations pour progresser également dans la langue française. Nous passons ensemble d’agréables moments, le jeudi après-midi. »

A l’Albatros, le bénévole est force de proposition et est associé aux événements et projets. De nouvelles activités peuvent encore y trouver leur place.